L’homéopathie médecine naturelle

La fabrication des médicaments homéopathiques Schmidt-Nagel

Choix des souches, dilutions homéopathiques et principe actif

Le laboratoire a développé des procédés qui garantissent une excellente imprégnation.

Cette étape consiste à répartir une solution alcoolique du médicament homéopathique sur un support neutre comme des granules de saccharose. Il est important que ce liquide soit réparti de façon homogène sur les granules. L’efficacité du médicament dépend de cette qualité d’imprégnation.

La fabrication de nos médicaments homéopathiques respecte la législation édictée par les directives des bonnes pratiques de fabrication. Notre laboratoire est régulièrement inspecté par nos autorités compétentes.

Nous attachons une grande importance au fait que nous sommes dans le domaine de l’infiniment petit et que nous devons garantir une haute valeur énergétique et informative aux médicaments.

Etape 1 : Sélection des souches homéopathiques

La matière première de départ est appelée souche ; elle est d’origine végétale, animale ou minérale.

Etape 2 : Dilutions homéopathiques

A partir de cette souche, nous « montons » les dilutions homéopathiques, que nous appelons diluthèque.

Chaque dilution est suivie d’une dynamisation appelée aussi succussion.

  • On distingue différents types de dilution :
    • Les dilutions Hahnemaniennes sont des dilutions qui s’opèrent via des flacons séparés ; on qualifie ces dilutions en « CH » quand on dilue au centième et en « DH » quand on dilue au dixième.
    • Les dilutions Korsakoviennes sont des dilutions qui s’opèrent dans le même flacon. Les dilutions les plus courantes sont : 30K, 200K, MK, XMK, LMK, CMK, DMK, MMK.

Etape 3 : Incorporation du principe actif

Pour ce qui est de la forme granule, il s’agit imprégner ces granules neutres en saccharose avec le liquide d’imprégnation pour obtenir le remède final.

Règles générales dans la fabrication des médicaments homéopathiques:

  • L’homéopathie peut se présenter sous différentes formes galéniques qui sont :
    • Granules : diamètre de 3 mm 20 granules par gramme.
    • Globules : diamètre de 1 mm 300 globules par gramme.
    • Gouttes buvables : Alcool à 25°.
    • Suppositoires : Excipient witepsol
    • Ampoules buvables : Excipient NACL
    • Trituration : Excipient lactose
  • Chaque préparation peut être soit un médicament homéopathique unitaire, c’est-à-dire ne comprenant qu’une seul produit de base, soit un médicament homéopathique complexe, c’est-à-dire un mélange de plusieurs remèdes de base.