L’homéopathie médecine naturelle

Les travaux de Samuel Hahnemann

L’Homéopathie prend ses sources dans l’antiquité car déjà pratiquée par Hypocrate. Ce dernier avait d’ailleurs formulé le principe : « Le semblable soigne son semblable » (loi de la similitude).

Néanmoins, la personne qui a véritablement théorisé et institué l’Homéopathie en tant que médecine est le Dr. Samuel Hahnemann.

DR. SAMUEL HAHNEMANN

Déçu par la pratique médicale de son époque, préoccupé par la pharmacologie, il rechercha des médicaments efficaces mais dénués de toxicité et d’effets secondaires.

Samuel (Christian Friedrich) Hahnemann est né le 10 avril 1755 à Meissen, en Saxe. II mit au point une méthode expérimentale particulière qui était d’observer les effets d’un médicament pris par un sujet sain et il répertoria tous les symptômes déclenchés par ces substances toxiques ce qui lui permit d’établir la première matière médicale européenne. Il appliqua un grand principe : la loi de la similitude.

Korsakov était un homéopathe russe (1788-1853) de la région de Moscou. Il se distingua pour sa participation dans le corps des volontaires de Saint-Pétersbourg en 1812-1813. Korsakov est connu comme l’inventeur de son système de dynamisations (système du flacon unique). Semen Korsakov, qui officiait sur les champs de bataille, avait besoin de pouvoir soigner un maximum de gens en un minimum de temps et en utilisant le moins de flacons possibles.

Pierre Schmidt (1894-1987) fut un illustre homéopathe mondialement connu après avoir étudié aux états unis auprès des grands homéopathes. Il soigna des gens illustres et consacra beaucoup de son temps à l’enseignement en Europe et à l’organisation de congrès. Il considérait que c’était son devoir d’aider à la diffusion de l’homéopathie dans le grand public « par la parole mais aussi par l’action ». Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur sa spécialité et de la traduction de l’organon.