Se soigner avec l’homéopathie pour être en bonne santé

L’homéopathie vous soigne à tous les stades de votre vie

Traitement homéopathique des maux et maladies

L’Homéopathie a l’avantage de pouvoir être très utile à tous les stades de la vie y compris la vie intra-utérine.

Soulager les maux de la grossesse par l’homéopathie

Les périodes les plus sensibles de la vie comme la grossesse et la naissance nécessitent une prise en charge douce, globale, efficace et sans effet secondaire, ce qui amène naturellement à utiliser l’Homéopathie.

La grossesse peut s’accompagner de troubles sans gravité, mais difficilement tolérés. L’Homéopathie peut y remédier simplement. Les symptômes les plus courants et bénins se déclarent dès les trois premiers mois.
La plupart des cliniques bénéficient d’une formation en Homéopathie ainsi que les sages-femmes ayant suivi des cours.
Celles-ci accompagnent la maman lors de l’accouchement en donnant le remède adapté à l’état du travail, au type de contraction, l’état du col, etc,…

Soigner nourrissons et bébés grâce à l’homéopathie

Le bébé arrive, une nouvelle vie commence !!!

Nombre de pédiatres sont spécialisés en Homéopathie. L’intérêt pour une jeune maman sera de maintenir très tôt cette nouvelle vie en harmonie en s’entourant de thérapeutes qui vont suivre et remédier aux pathologies infantiles rencontrées au cours du développement de l’enfant.

L’homéopathie peut soigner les troubles de l’adolescence

L’adolescence s’avère souvent une période critique, complexe, qui est souvent sujette à des évènements bénins, voire parfois des troubles du comportement. Une définition intéressante en a été donnée par le Dr Barbancey : « Les troubles du caractère et du comportement de l’enfant sont des signifiants d’une souffrance non dite, souvent mal perçue et mal identifiée par celui qui souffre, mais qui est manifestée. C’est le langage codé de celui qui ne sait- ni ne peut- s’exprimer directement, qui ne peut verbaliser son malaise. »

L’Homéopathie peut ici améliorer l’état général tant sur le plan physique que psychique en :

  • Tenant compte des troubles ;
  • Recherchant la cause dans le processus global de diagnostic ;
  • Considérant l’ensemble biologique de l’enfant ;

L’Homéopathie étant universelle, ses principes s’appliquent à tout âge.

Soigner les maladies chroniques à l’âge adulte grâce aux médicaments homéopathiques

Lors de notre passage à l’état adulte, nous développons plus facilement des maladies chroniques, d’autant plus si nous ne remédions pas aux diverses pathologies récurrentes que nous pouvons connaitre.
Aussi, il s’avère judicieux, voire enrichissant sur un plan personnel, de consulter un homéopathe qui, dans son approche de thérapeute, va nous aider à prendre conscience de problèmes que l’on occulte, volontairement ou non. L’issue de la consultation permettra alors d’identifier le remède qui pourra aider à résoudre une problématique (pathologie) dans son ensemble (le similimum).

Vieillesse et homéopathie

En vieillissant, nous redevenons fragiles, tout en étant souvent « hyper-médicamentés », ce qui entraîne régulièrement des effets secondaires. A cela s’ajoute la fatigue inhérente à l’âge. Cette période de notre vie trouve une réponse avec l’Homéopathie ainsi même que pour nous accompagner sereinement de la vie à la mort.

Nous ne pouvons qu’encourager et promouvoir cette médecine qui mérite d’être enseignée et pratiquée.