Se soigner avec l’homéopathie pour être en bonne santé

L’homéopathie permet de soigner nombre de maladies

bronchiolite de bébé, insomnie, stress, allergies…

l’Homéopathie, en tant que médecine globale, prend toute son efficacité, notamment si l’on souhaite s’attacher à traiter les causes plutôt que leurs conséquences. Elle permet alors de soigner un grand nombre de pathologies.

L’Homéopathie peut aussi être complémentaire lors de traitements allopathiques lourds, afin, par exemple, d’en atténuer les effets secondaires.

Dans le cas des maladies aigües (qui surviennent rapidement), il est intéressant de commencer par l’homéopathie dès que les premiers symptômes apparaissent.
Une des règles fondamentales en homéopathie, appelée l’éthiologie, consiste à déterminer et à qualifier les circonstances d’apparition des symptômes.
Par exemple, dans les cas de refroidissements, le remède sera différent en fonction de son origine :

  • Coup de froid sec
  • Coup de froid humide (bain, pluie,…)
  • Stress
  • Chagrin, déception, colère.

Nous pouvons aborder de nombreuses pathologies par l’homéopathie, parfois simplement. Pour cela, nous vous conseillons de vous procurer un guide, un lexique ou un dictionnaire de l’Homéopathie qui vous en expliquera les principes et pourront vous aider, en première mesure.

Notre société, de par son statut de laboratoire pharmaceutique, est tenu de respecter la législation sur les remèdes tels que les unitaires et ne peut donc pas donner d’indication thérapeutique, ce qui serait assimilé à de la publicité.

Vous avez la possibilité de vous adresser auprès de votre pharmacien, de consulter un homéopathe, de vous informer via les nombreux ouvrages ou encore les sites internet sérieux qui traitent d’Homéopathie et sont faciles d’accès.

Nous ne pouvons par conséquent que vous indiquer des conduites à tenir pour avoir le maximum de succès avec cette médecine d’avenir, qui ne pourra que vous surprendre par son mode d’action et les résultats obtenus.

Nous vous indiquons ici quelques pathologies courantes qui peuvent être efficacement soignées avec un remède homéopathique.

Soigner les bronchiolites et reflux gastro-oesophagien chez les bébés par l’homéopathie

L’homéopathie et la Bronchiolite chez les bébés

La bronchiolite se manifeste chez les nourrissons, plus particulièrement dans 60 % des cas chez les garçons .Cette maladie virale atteint les petites bronches et dure entre 4 et 8 jours.
Pour soulager le bébé on peut mettre un coussin sous son oreiller et lui laver le nez avec du sérum physiologique.
Souvent les quintes de toux sont aggravées la nuit, on peut faire couler de l’eau très chaude dans la salle de bains pour obtenir de la vapeur qui va humidifier l’air et apporter du confort au bébé.
L’homéopathie peut être adaptée dès les premiers symptômes.

L’homéopathie présente l’avantage de ne pas avoir d’effets secondaires et d’agir immédiatement. De plus, pour les bébés, il est très facile de dissoudre quelques granules dans un biberon d’eau.
La réaction rapide est due au contact des granules avec la muqueuse buccale qui est très vascularisée. On répétera plusieurs fois la prise en espaçant dès que l’amélioration se manifeste.

Troubles orl (angine, otite, sinusite…) et homéopathie

Parmi les pathologies ORL, on distingue les maladies qui atteignent le nez, la gorge, les oreilles. On parle de rhinite, laryngite, pharyngite, angine, otite.
Chez les enfants les rhinopharyngites sont des inflammations de la cavité nasale et du pharynx. Ces affections fréquentes diminuent quand le système immunitaire arrive à maturité.

La sphère ORL (angine, otite, laryngite, sinusite, etc,…) représente un champ d’application évident pour l’homéopathie. Toutefois il est capital d’établir le distingo entre la phase aigüe et la chronicité. Ceci relève du travail de l’homéopathe.

Traiter la fièvre par l’homéopathie

La fièvre est une réaction naturelle de l’organisme pour lutter contre les infections, le but étant de lutter contre la virulence des agents pathogènes.

Que peut- on faire pour soulager l’enfant ?

  • Eviter de le couvrir.
  • Le faire boire aussi souvent que possible.
  • Stress
  • Brumiser de l’eau sur le visage ou appliquer des compresses froides.
  • Consulter un médecin.

La fièvre est la manifestation d’une infection qui peut être virale ou bactérienne. Système de défense naturelle pour combattre une agression, elle peut être efficacement enrayée avec le remède homéopathique approprié dans les cas d’une faible fièvre. Il faut être vigilant avec les fièvres atteignant 39 degrés (ou plus) et consulter rapidement le médecin si l’on constate d’autres symptômes tels que diarrhée, vomissements, raideur de la nuque.
Dans les ouvrages homéopathiques, des tableaux de synthèse reprenant diverses modalités, comme agitation, soif, transpiration, (…) qui accompagnent la fièvre nous orientent vers le remède à utiliser.

Stress, angoisse et anxiété : pensez à l’homéopathie

Le stress que l’on fait subir à notre corps peut avoir des origines variées comme : le deuil, la séparation, les peurs, l’angoisse, les chocs, les inhibitions, les colères rentrées, et bien d’autres encore. Toutes ces réactions sont la porte ouverte à des pathologies diverses. On ne peut pas toujours modifier la causalité mais on peut aider à modifier le mode de réaction de notre corps avec l’homéopathie et retrouver un équilibre tout en corrigeant les symptômes qui sont apparus suite à ces évènements.

Soigner l’herpès par l’homéopathie

L’herpès répond très bien à une médication homéopathique si nous savons nous étudier et bien comprendre à quelle occasion arrivent les irruptions. Certaines souches sont très efficaces.

Combattre l’insomnie grâce à l’homéopathie

Les troubles du sommeil sont aussi améliorés avec l’homéopathie.
Nous distinguons plusieurs types d’insomnie : difficulté d’endormissement ; réveil au cours de la nuit ; impossibilité de dormir à partir d’une certaine heure… Tous ces éléments doivent être pris en compte pour trouver le remède qui sera différent en fonction de ces modalités.

L’homéopathie soigne efficacement certaines allergies

Les troubles du sommeil sont aussi améliorés avec l’homéopathie.
Les allergies touchent 30% de la population européenne. Outre les pollinoses de printemps que tout un chacun connaît, il ne faut pas sous-estimer les réactions allergiques dues aux acariens et moisissures. L’homéopathie a de très bons résultats dans les manifestations telles que les rhinites allergiques et l’asthme.

Il faut aussi éviter de surchauffer les habitations et penser à les aérer régulièrement.

L’efficacité de l’œuf de caille dans les phénomènes allergiques a largement été démontrée et fait l’objet de nombreux brevets. Les travaux des Docteurs Truffier et Bruttmann ont démontré les propriétés antiprotéasiques de l’œuf de caille. C’est par le blanc de l’œuf que l’on obtient une activité anti allergique par sa fraction ovomucoide qui inhibe la libération d’histamine.

Chocs et contusions : ayez le réflexe homéopathique

Les traumatismes devraient toujours engendrer le reflexe homéopathique qui, contrairement à certaines idées reçues, a aussi une action rapide.
Tout le monde connaît le remède universel des coups… qui sera aussi à utiliser dans les chocs physiques et émotionnels (accidents, chirurgie, accouchement,…)

Les traumatismes comme les entorses, les crampes ou les contusions répondent à des remèdes plus spécifiques.
Il est très utile de se composer une trousse homéopathique des 5 remèdes essentiels pour le sport et les sorties (par exemple, randonnée en montagne) qui peuvent être de grand secours…et ne prennent pas de place !