Points de vente médicaments Schmidt-Nagel

Médecins homéopathes partenaires du laboratoire Schmidt-Nagel

Dr. Didier Grandgeorge, Dr Agnès Flour, Dr Jean-Yves Henri

Le Laboratoire Schmidt-Nagel entretient une collaboration active et un échange permanent, scientifique ou pour des actions de communication, avec plusieurs acteurs reconnus du secteur de l’Homéopathie, parmi lesquels :

Dr. Didier Grandgeorge

Né en 1950, il est l’un des chefs de file de l’homéopathie française. Il termine ses études de médecine en 1980 et étudie l’homéopathie à l’École Hahnemannienne du Dauphine-Savoie, sous la direction du Dr. Bourgarit et du Dr. Demangeat. Il est depuis 1980 le président de l’École Hahnemannienne de Fréjus. Il enseigne l’homéopathie à la faculté de médecine de Marseille. Il s’est notamment spécialisé dans le traitement des enfants. Il est l’auteur de plusieurs livres sur l’homéopathie, parmi lesquels « L’esprit du remède homéopathique – Ce que le mal a dit ». Le docteur Didier Grandgeorge est un des plus importants cliniciens homéopathes, avec une expérience de plus de 30 ans dans le traitement des enfants – également pour les cas les plus graves. Ses cas, concis et pertinents, sont toujours très impressionnants.

Dr. Agnès Flour

Le Dr Agnès Flour se consacre à la recherche et est une spécialiste des souches homéopathies. Dermatologue (1984, ancienne internes des Hôpitaux de Paris), puis formée à l’Homéopathie uniciste (1991-2003), le Dr. Flour se consacre intégralement à partir de 2002 à la recherche en homéopathie uniciste.
Agnès Flour est membre de l’INHF-Paris
ainsi que de la Société botanique « La Salicaire ».

Elle a publié de nombreux ouvrages décrivant ses travaux, notamment : »Genèse du cancer / Carcinosinum » ; « Zincum metallicum / Platina » ; « Araignées et Homéopathie / Serpents et Homéopathie » ; « Conium maculatum » ; « Palladium et Hahnemann »

Dr. Jean-Yves Henri

Jean-Yves HENRY est né à Paris en 1947. Docteur en Médecine diplômé de l’Université de Bordeaux (1972), il effectue une spécialisation en Médecine nucléaire à Saclay au CEA (Commissariat à l’Energie Atomique), où il découvre l’intérêt de l’analyse compartimentale, de la modélisation et de la recherche biomédicale en général.

De 1974 à 1983, il s‘installe en Médecine générale à Marseille. Durant ces dix années, confronté aux limites de l’allopathie dans les maladies chroniques, il complète sa formation classique par de nombreux stages de formation en « médecines complémentaires », dont, entre autres, Homéopathie et Acupuncture.

En 1984, il bénéficie d’une bourse d’études pour effectuer une formation de informatique au Etats-Unis, ce qui l’amène à découvrir la pensée originale d’homéopathes peu connus en Europe (E.C. Whitmont et G. Hensshaw).

De 1986 à 2000, à son retour en Europe, il occupe différents postes médicaux et se perfectionne parallèlement en botanique avec le Pr. A. Raynal-Roques (Muséum d’Histoire Naturelle – Paris) et le Dr. B. Vial. Il anime avec Gérard DUCERF des cours sur les plantes médicinales à l’école d’Agrobiologie de Beaujeu.

En 2001, il s’installe en Suisse (Canton de Vaud). Il publie alors divers ouvrages médicaux, dont : une « Matière Médicale diathésique » et un « Répertoire de Médecine intégrée », et développe un logiciel original, basé sur un auto-questionnaire arborisé, de répertorisation homéopathique : « SYNERGIE 2000″. Avec son épouse, il coordonne un enseignement de psychosomatique, au sein de l’Institut de Médecine et Sciences Humaines (Lausanne). Il approfondit par ailleurs son large champs de connaissance au domaine de la diététique et micro-nutrition (laboratoires Insudiet-France, puis Phytolis – Genève). Et met au point d’un logiciel de suivi de régime (EQUILIBRE).

La mise en évidence, avec son épouse psychologue, d’un ordre interne à la Matière médicale homéopathique, constitue sans doute, une de leurs avancées les plus novatrices.